Beauté, Bien-être, Cosmétiques naturels, Slow Cosmétique
Laisser un commentaire

Entrevue avec Julien Kaibeck, fondateur de l’Association Slow Cosmétique

Écrit par Kamelya Aromacosmétique tous droits réservés.

Le domaine de la cosmétique traditionnelle est de plus en plus questionné pour les différents risques qu’elle comporte sur la santé et l’environnement. Des liens se font et certains ingrédients sont suspectés de ne pas être aussi inoffensifs qu’il n’y paraît. Les informations maintenant disponibles sur le web ou ailleurs peuvent apporter de la confusion chez les consommateurs. Tel produit est-il efficace et sain ? Tel ingrédient est-il vraiment naturel ? Entre le greenwashing et les promesses, comment s’y retrouver ? Par chance, certains intervenants ont décidé d’offrir une information de qualité pour aider les gens à mieux choisir et surtout comprendre et apprendre. Julien Kaibeck, à travers son parcours professionnel et personnel, a décidé d’aborder la cosmétique dans un angle plus sain et plus raisonnable. S’il a fait ses premières armes dans le domaine des soins de la peau avec des produits conventionnels, il a choisi de remettre en question la composition de ces petits pots pour s’orienter vers la cosmétique naturelle, saine et bio. Aujourd’hui, il est maintenant connu et reconnu autant en Belgique que dans l’ensemble de l’Europe pour son rôle en tant que fondateur de l’Association Slow Cosmétique (créée en 2012) que pour ses chroniques simples et accessibles tant sur le web que dans les médias qui traitent d’une cosmétique saine, écologique, intelligente et raisonnable, les quatre critères incontournables de la Slow Cosmétique.

Si Julien Kaibeck profite maintenant d’une belle renommée de l’autre côté de l’Atlantique, tranquillement il se fait connaître chez nous par ses livres. Comme vous le savez peut-être, notre entreprise Kamelya Aromacosmétique est la première au Canada à avoir obtenu la Mention Slow Cosmétique et nous en sommes fiers ! Il nous fait donc particulièrement plaisir de vous faire connaître cette personne incontournable et oh combien intéressante !

JULIEN -19OK

Julien Kaibeck


Pour nos lecteurs du Québec, présentez-vous brièvement et parlez-nous un peu de votre association :

Je suis Julien Kaibeck et j’ai 40 ans depuis peu. Il y a 15 ans, j’ai débuté ma carrière dans le monde de la cosmétique en tant que cosmétologue. Au fil des ans, je me suis formé à l’aromathérapie avant de devenir aromatologue, spécialisé dans l’usage des huiles essentielles et végétales pour la peau. J’ai écrit un livre en 2012 pour dénoncer ce qui à mon sens ne tournait pas rond dans le monde des cosmétiques : « Adoptez la Slow Cosmétique » est alors paru aux éditions Leduc à Paris. C’est devenu un succès très important et dès l’année suivant la sortie du livre nous avons créé une Association Internationale « Slow Cosmétique » afin de préserver le message initial et de le diffuser.

Avez-vous fait des études dans un domaine particulier ?

J’ai étudié les sciences politiques et sociales, mais je n’ai pas fait carrière dans ce domaine, car à 23 ans j’ai repris des études en cosmétologie et esthétique en Californie puis en Belgique. J’ai ensuite travaillé dans le secteur de la cosmétique conventionnelle, tout en suivant une formation en aromathérapie qui m’a amené à enseigner l’utilisation des huiles essentielles en dermatologie avec Dominique Baudoux, aromatologue reconnu en Belgique et en France.

Quelles sont vos valeurs essentielles ?

Le bon sens et la bienveillance. Voilà deux valeurs qui se perdent un peu de nos jours, d’une part à cause des réseaux sociaux qui parfois nous invitent à zapper ou à réagir sans trop réfléchir, et d’autre part à cause du marketing qui nous vend, surtout en matière de cosmétique, du rêve qui n’a rien à voir avec la réalité de ce que les produits en magasins contiennent vraiment. Plus de 80 % des cosmétiques disponibles contiennent au moins une substance polémique pour l’environnement et la santé. Tout le monde ne le sait pas, car la publicité met en avant l’un ou l’autre ingrédient naturel sans parler du reste de la formule. Il n’y a aucun sens à ça et je voulais le dénoncer, mais avec bienveillance en proposant des alternatives vraiment naturelles et écologiques.

Qu’est-ce qui vous a amené vers la cosmétique naturelle ? Y’a-t-il eu un élément déclencheur ?

J’ai compris au fil des années passées à travailler dans le milieu de la cosmétique conventionnelle que quelque chose « ne tournait pas rond ». On mettait en avant dans les communications de marque tel ou tel ingrédient naturel, et on ne parlait jamais des excipients qui sont hélas souvent l’eau, l’alcool et les dérivés pétrochimiques. J’ai donc pris conscience du fossé énorme qui existe entre ce qu’on perçoit du produit, et sa composition réelle. C’est là que je me suis tourné vers la cosmétique vraiment naturelle et intelligente, et à l’époque en 2008 il y avait surtout l’Aromathérapie (huiles végétales et essentielles), alors j’ai lancé un blogue et commencé à partager mes recettes qui ont fait mon succès jusqu’à la sortie de mon livre « Adoptez la Slow Cosmétique ».

Adoptez la slow cosmétique.indd

bouton_1_PNG

Devenir auteur, est-ce une belle opportunité pour faire connaître l’association et la Slow Cosmétique ?

L’Association Slow Cosmétique et la Mention Slow Cosmétique sont nées après la parution de mon livre, donc non. Mais il est certain que depuis lors, au fil des années, mes livres font connaître la Slow Cosmétique à de plus en plus de monde et amènent les consommateurs à se tourner vers des produits plus sains, comme ceux des artisans et marque lauréates que je défends comme Kamelya Aromacosmétique au Canada.

Passer du web à la télé en Europe, est-ce que c’est une belle expérience et une belle façon de faire connaître les bases de la Slow Cosmétique ?

Oui la télévision a joué un rôle important dans la diffusion de mon message. C’est indéniable. Les gens étaient en demande de conseils sensés et naturels, et moi j’étais là avec mes chroniques tv très nouvelles. C’était une belle rencontre et je remercie la RTBF et France 5 d’avoir donné de la place à des solutions écologiques pour la beauté sur leurs antennes.

Parlez-nous un peu de votre site web « L’essentiel de Julien » pour les gens au Québec qui ne vous connaissent pas encore :

C’est mon vieux blogue, mon doudou. J’ai commencé comme ça, en écrivant mes recettes et mes conseils d’aromathérapeute sur un blogue www.lessentieldejulien.com. Aujourd’hui cela reste un site important si on veut découvrir la Slow cosmétique, mais il y a aussi www.slow-cosmetique.org qui est le site officiel de l’Association.

Est-ce que l’ampleur et l’impact de l’association Slow Cosmétique en Europe prennent encore de plus en plus d’importance ?

Oui. L’Association Slow Cosmétique est devenue un peu le « Guide Michelin » de la cosmétique vraiment naturelle. Car nous avons félicité plus de 150 marques dans le monde en les sélectionnant très strictement, en analysant leurs formules, mais aussi leur marketing. Nous sommes respectés pour cela et plus de 100 000 personnes nous font confiance en nous lisant chaque mois ou en consommant des marques Slow Cosmétique.

Expliquez-nous quels sont les éléments sur lesquels repose le mouvement Slow Cosmétique :

Impression

La Slow Cosmétique en résumé, c’est consommer la beauté moins, mais mieux.

Moins, en réalisant certains produits soi-même avec des ingrédients naturels non transformés, ou en utilisant un même produit pour plusieurs usages (mains et visage par exemple). Mieux, en sélectionnant rigoureusement les marques qu’on achète, et en privilégiant les produits nobles proposés par les artisans lauréats de la Mention Slow Cosmétique.

Avez-vous des projets ou encore des rêves pour le futur ?

Nous aimerions que la Slow Cosmétique se diffuse encore plus à l’international. Nous sommes timidement présents en Espagne, en Italie, et au Canada, mais le mouvement doit encore grandir dans ces pays et ailleurs, car tous les consommateurs méritent un produit de qualité et non polluant pour l’environnement.

 


JULIEN -19OK Vous souhaitez en apprendre plus sur Julien Kaibeck et sur l’Association Slow cosmétique, voici quelques ressources à découvrir !

Le site web « L’essentiel de Julien » : https://www.lessentieldejulien.com/

Le site web de l’Association :  slow-cosmetique.org

Le livre de Julien commandable sur le site Kamelya.ca

bouton_1_PNG

Nous remercions chaleureusement Julien Kaibeck de s’être prêté au jeu de l’entrevue, il est pour nous notre référence en matière de cosmétique saine pour la santé et l’environnement, nous apprécions grandement son travail et nous le suivons avec un très grand intérêt, on peut dire qu’il est un peu notre chouchou !

Des vidéos à voir!

 

 

 

*** source : La Slow Cosmétique, c’est quoi ?, You Tube: https://www.youtube.com/watch?v=tVbAOmCFnBE

 

 

 

*** source : Interview : Julien Kaibeck sur la Slow Cosmétique, You Tube, lien: https://www.youtube.com/watch?v=q0EUWwEFb4E

la mention slow cosmetique

Pour magasiner dans notre boutique en ligne : 

Kamelya Aromacosmétique
Canada [sans frais] : 1-855-350-4076
info@kamelya.ca
www.kamelya.ca

Kamelya Aromacosmétique. Tous droits réservés. Toute distribution, transmission ou reproduction de tout contenu du site http://www.kamelya.ca est strictement interdite sans l’autorisation écrite au préalable à Kamelya Aromacosmétique.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s